Les bonnes choses à manger. Miam miam !

Traditionnellement le noël antillais se prépare aussitôt dès début décembre avec le « chanté nwel1 » chez l’habitant à tour de rôle. C’est généralement en début de week-end que tout le monde se réunit autour d’un groupe de chant ou de quelques amis et parents munis de cantiques et ti-bwa2. On s’époumonent jusqu’à tard dans la nuit sous la chaleur des marmites.

‘L’échos de nos montagnes’ sonnent un refrain incessant où chacun y va de sa version.

Au cours de ce chanté nwel, chaque convive ramène quelque chose à boire ou à manger selon l’organisation de l’hôte. Mais généralement, une personne peut ramener une quantité de chacune de ses préparations. On trouvera à manger des pâtés salés au porc, du jambon de noël, du boudin antillais et bien sûr du rhum, de la liqueur de toutes sortes fruits et sans oublier le shrubb.

Ah ce shrubb ! Cette boisson alcoolisée est réalisée à base d’écorce d’orange non traitée, d’arômes, de rhum et d’un sirop de sucre de canne fait maison bien sûr. Il ne se passe pas un noël sans un shrubb.

Je m’en vais préparer nos petites spécialités !

 

1 un chanté Noël,
2 baguette pour battre la musique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s